Le temple romain


Lors d'anciennes fouilles, les fondations d'un petit temple datant du IIe et IIIe siècle après J.-C. ont également été découvertes. Ses dimensions étaient de 2,70 m x 2,15 m. Les murs étaient en quartzite et leur face extérieure était recouverte de grès importé. La charpente de bois supportait une toiture d'ardoises et de tuiles en argile.


Non loin de là, des fers de lance et de javelot, des pointes de flèches, un relief représentant un sanglier et la statue en bronze d'une déesse de la chasse (le lieu de sa découverte reste incertain) ont été découverts.


Ces objets ont été déposés là de manière intentionnelle, il s'agissait d'offrandes destinées à la divinité à laquelle le temple était dédié. Cette divinité était soit un dieu (Mars) ou une déesse de la chasse (Diane).


La relation entre ce temple et celui de Schwarzenbach, situé à 1,5 km sur le "Spätzrech", n'a pas pu être établie à ce jour. Du Ier au IIIe siècle après J.-C., un temple romain plus important y était dédié au dieu Mars Cnabetius.

L'absence de découvertes dans le temple permet de conclure que l'ancienne fortification celte n'était pas habitée à l'époque romaine.